Le « mois sans Ladilafé » lancé par l’ARS de La Réunion : Un mouvement qui n’attire pas…

Le mouvement « 1 mois sans Ladilafé », est la campagne régionale d’aide à l’arrêt du Ladilafé incitant les « ladilafeurs et ladilafeuses » à arrêter tous ensemble pendant 30 jours « dokipe lo ki demoune ».

Malheureusement, au 30 novembre 2016, après 30 jours, moins de 50 Réunionnais se sont inscrits et ont suivi ladite campagne.

Lo canard a voulu en savoir plus, et a mené l’enquête et posé des questions aux responsables de l’Agence Régionale de la Santé (AhéReSse pou sak y koné).

« Arrêter de « koze su demoune » tous ensemble pendant les 30 jours de novembre: c’était l’objectif de l’opération, mais force est de constater que l’opération a échoué…Les Réunionnais n’en sont pas capables. C’est un vrai fléau…les ladilafeurs sont partout et contaminent chaque jour des centaines de nos compatriotes », nous a répondu, attristé  et totalement impuissant le responsable de la section « maladie mentale » de l’ARS.

231527-faut-il-participer-aux-commerages-entre-collegues-300x249-1
Le ladilafé…un fléau réunionnais?

Il n’y a rien qu’on puisse vraiment faire contre le « ladilafé »?

« Non, pour ma part, c’est une maladie mentale qui est devenue une quasi-tradition ici…les malades ne voient même plus la différence entre l’information, le commérage et la méprise…la rumeur a pris le pas sur la vérité…les ladilafeurs ont un réseau puissant et difficilement maîtrisable », nous dit encore notre interlocuteur.

L’ARS dresse un premier bilan au 30 novembre. Seulement, 18 Réunionnais se sont inscrits à cette date, via le site internet « arreteokipelokidemoune.com ».

« Les actions vont quand même se poursuivre dans l’île et il est encore temps d’éviter de tomber dans le ladilafé », encourage fortement l’Agence régionale de santé.

Mais, pour Lo Canard, toutesa cé un komba pou la peau graton, autan baise un coup de poing dan vide…la langue na poin lo zo, cé lo seul vérité a tiré la dedan!


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s