ALERTE VOLCAN : Séisme de magnitude 6 mesuré à 4h26 sous le « Piton des Neiges ». Le pire n’est pas écarté

Lo Canard, vient de l’apprendre, la nouvelle peut paraître dingue tellement elle est incroyable, impensable même (nou même nou croi pa !). De nombreux Réunionnais de la commune de Cilaos ont été surpris ce matin, vers 4h26 du matin très précisément, par une secousse sismique d’une durée de 15 secondes. D’après une première estimation de l’observatoire volcanologique de La Réunion, cette secousse serait de magnitude 6 sur l’échelle de Hyle-Manter (équivalent de l’échelle de Richter pour la zone Océan Indien). Ce qui inquiète grandement les vulcanologues, c’est que l’hypocentre du séisme a été localisé dans le secteur de Cilaos, plus précisément près du « Piton des Neiges ». En effet, ce n’est pas la première fois que l’on mesure des secousses dans ce secteur (voir article). Mais cette fois-ci, la magnitude du tremblement de terre est sérieuse, inhabituelle,  très puissante et préoccupe grandement les spécialistes…bref, le pire n’est pas à écarter (même si ce scénario n’est pas d’actualité pour le moment), selon leurs propres mots.

Selon l’experte en la matière: « …je dois l’avouer. D’habitude on a des secousses de magnitude 2 à 3, mais là…il se passe quelque chose dans le sous-sol. C’est vraiment préoccupant. Vu les résultats des instruments de mesure, je vous cache pas que nous sommes un peu surpris, mais rien d’alarmant pour l’instant. Il est vrai que si le Piton des Neiges se réveille, c’est une catastrophe absolue…mais pour le moment rassurez-vous, gardez votre calme, le volcan n’est pas en phase d’éruption. Mais, malgré tout, il se passe quelques chose, car nos sismographes détectent quelque chose d’inhabituelle, un résultat compliqué… ».

volcanoes-691939_960_720
Une éruption du Piton des Neiges serait une vraie catastrophe naturelle

En effet, dans l’hypothèse du « pire » scénario, des milliards de tonnes de cendres et de magma pourraient être éjectés du volcan. Des villes, des communes, des régions entières pourraient être détruites. Plusieurs personnes vont perdre leurs maisons, voitures, piscines, niches de chiens, parcs cabris et volailles…et que dire des touristes ? plus personnes pour dépenser sur l’île, pour remplir les restaurants, surfer, payer des chambres d’hôtels, etc. Nora pu largent oté, cé la faillite assuré marmaye ! La Réunion deviendra un spectacle de désolation. « Ce volcan géant, endormi depuis des millénaires, est considéré comme un point chaud du globe. Aussi, son éruption serait une vraie catastrophe pour La Réunion. S’il entre en éruption, cela pourrait conduire à une large dévastation de l’île, des évacuations de masse…sans parler d’une catastrophe écologique absolue. La Réunion serait tout simplement rayée de la carte…», nous a encore dit l’experte de l’Observatoire.

Y fé peur anou sérieusemen, toutesa ! Par précaution, la commune de Cilaos a jugé important d’informer la population et d’entreprendre un exercice d’évacuation en condition réelle ce vendredi. « mieux vaut être prudent pour Cilaos » nous a dit un représentant du vice-maire de la commune. On apprend, de sources ultra-super-sûres que la gendarmerie aurait déjà réquisitionné 24 hélicoptères et 50 camions pour réaliser l’exercice. Rien ne sera laissé de côté, l’exercice d’évacuation concernera adultes, enfants, chiens, chats, poulets, lapins, tangues…et bien sûr, canards !

On apprend à l’instant que si le pire devait arriver, si le piton des Neiges devait entrer en éruption. L’île Maurice a déjà prévu d’accueillir tous les touristes de La Réunion, dans leurs palaces et Hôtels 5 étoiles. La générosité de « l’île sœur », y fé plaisir oté. la solidarité noute bande kouzin lé super ! Les Réunionnais moins fortunés ainsi que les touristes « savates » (« roots » kom y dit en France), pourront, eux, être accueillis à Madagascar ou à Mayotte selon leur désir. Enfin, les plus chanceux pourront être évacués vers la terre patrie. En effet, la métropole s’attend également à une arrivée massive de Réunionnais sur son sol en cas de catastrophe. Cette perspective, fait déjà crisser des dents dans certains départements. Bon Dié Seigneur, aide anou, arète volcan la, mi veu pa vive kom un migrant !


Source des images : pixabay,


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive