Pourquoi Macron est arrivé seul au Louvre? une explication qui défie l’entendement

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre, on en sait plus aujourd’hui sur la longue marche en solitaire du nouveau Président, lors de son discours, de dimanche soir, devant la pyramide du Louvre.
Alors que les commentateurs, plus ou moins excités, avançaient des explications sur la solitude, la charge présidentielle ou encore une entrée à la « Mitterandienne » du nouveau président…une source très proche du mouvement, une source hyper méga fiable, nous a donné une toute autre version.

7edbe555-6347-426b-964b-3633e52c1737
Je marche seul
Sans témoin, sans personne
Que mes pas qui résonnent, je marche seul….

« Mon canard, la vérité cé que le pove boug la perde chemin! Emmanuel na poin le sens de l’orientation. Li mélange son droite ek son gauche, kom en politik…Li la sorte station métro coté Rivoli, après ça…li la monté, li la desende, tourné viré, lo gars la perde…ziska un membre de l’organisation la rale ali dan le bon sens vers le Louvre ».

Mes amis, Lo Canard est resté bec fermé sur cette histoire aussi rocambolesque qu’abracadabrantesque. Notre source rajoute :« ti boug-là na poin l’habitude sorte son touseul lo soir, sa mem li la trompé…souvent li marche mé li koné pa oussa li sava…lé mol ».

En fait, bon peu demoune té y croi ke li té fé un référence à la chanson de J.J Goldman « je marche seul », mais non, pa besoin révé…lo boug na poin le sens l’orientation, rienk sa mème! Malgré tout, Lo Canard espère qu’il saura mener la France sur le bon chemin malgré son manque chronique de sens de l’orientation…espérons que ce ne sera pas un coup à gauche, un coup à droite…pour finalement aller tout droit (dans le mur)?

Article écrit par K’PTN
– Internaute anonyme –
(modifications réalisées par LCLN)


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image : Europe1


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive