Un os de mâchoire de requin bouledogue reprend vie temporairement et mord fatalement un surfeur

Oui Lo Canard vient de l’apprendre. Comme tout le monde sait, une « terrible » attaque de requin sans gravité a eu lieu dimanche dernier aux Roches Noires, alors que le drapeau rouge était hissé (oui à quoi y serve drapeau la finalement? bande surfers y enfou!). Au final, le surfer (le glisseur téméraire) n’a été que légèrement blessé, mais sa planche a été littéralement détruite à coups de dents…une image choc, vue partout dans la presse locale.

14889141-20497621
Une mâchoire en os qui a encore du mordant

Mais voilà, qu’on apprend ce matin, qu’un évènement étrange, insolite, dingue, sérieuzeman sérieu koi…ce serait déroulé. En effet, un autre surfer, un certain Raymond.T, aurait été mordu mortellement par une mâchoire de requin bouledogue…une mâchoire osseuse lui appartenant depuis des années, qui était tranquillement installée dans une vitrine chez lui, et… qu’il voulait nettoyer ce matin.

Selon les derniers mots qu’ils auraient prononcé…le « crime » aurait eu lieu lors du nettoyage de ladite mâchoire. C’est durant ce moment, que la mâchoire a commencé a bouger violemment pour finalement, se refermer brutalement sur sa main et son bras….sectionnant deux « artères brachiales profondes ». Après l’attaque, la mâchoire aurait relâché la prise comme si de rien n’était. Retrouvant son état inerte. Selon les dernières vraies informations, la victime a malheureusement succombé à cette attaque inopinée et insoupçonnable…

Les autorités ont récupéré la mâchoire meurtrière pour effectuer des examens approfondis. L’affaire relevant du surnaturel, l’enquête promet d’être longue et fastidieuse.

Alor attak d’un fantome de requin bouledogue koué? riskape…mé la y devien sérieu, ziska requin mort y morde…oté La Réunion oussa y sava komsa?

 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive