« J’accuse… ! » : n’ayant pas été sélectionnées pour être vendues à La Réunion, des goyaves de France crient au racisme et à la « discrimination goyavière »

goyave
Super goyave…un raciste? qui ferait de la discrimination goyavière?

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre, on connaissait le « syndrome de la goyave de France », voila qu’après les pistaches, nos amies, les goyaves de France poussent à leur tour, un coup de gueule…et crient au « racisme » et à la « discrimination goyavière ».

Il faut avouer, que ces derniers temps, à La Réunion, les accusations pour discriminations « anti-zoreil » n’arrêtent pas de faire les gros titres de l’actualité locale.

 Alor kossa larivé? Et bien, comme chaque année, le SDVGR (Service Départemental de Vente des Goyaves de La Réunion) dirigé par Monsieur Super-Goyave, organise une grande sélection de goyaves qui vont être vendues sur les marchés et sur les étals des grandes surfaces. À la fin de cette sélection, 15 tonnes de goyaves vont être retenues pour la vente et ce, pour alimenter tous les marchés et vendeurs de l’île. Étant une sélection régionale, des goyaves réunionnais, mais également métropolitains ont été candidats. Mais voilà, à la délivrance des résultats, c’est la grande désillusion pour les goyaves « zoreil », recalées à une écrasante majorité. Nombre d’entre elles, après réflexions et analyses, estiment avoir été victimes de « discrimination goyavière » et crient au « racisme antizoreil ».

guava-1909868_960_720
Des caisses remplies de goyaves de France renvoyées en Métropole?

« Y’en a marre du localisme, c’est du racisme. La goyave de France a toute sa place sur les étals des marchands et maraichers ! sur quoi se base-t-on pour nous recaler? on a bossé dur pour être bien mûres…on a voyagé longtemps en bateau…c’est pas normal que la goyave de France soit traitée de la sorte ! La goyave « péi » n’est pas la seule et unique goyave à la Réunion. Nous ne voulons pas être vendus à bas prix, ou être pressées en jus de fruits, ou encore être renvoyeés en métropole…apparemment, on veut nous laisser pourrir dans des caisses…monsieur Super-Goyave veut notre peau! ce n’est qu’un gros raciste! », nous a dit la représentante des Goyaves de France, très en colère contre Monsieur Super-Goyave et le  système de sélection opaque et obscur du SDVGR.

L’équipe du Canard a tenté de contacté Monsieur Super-Goyave, mais ce dernier n’a pas souhaité répondre à nos questions et a coupé court à toute discussion. D’après les dernières rumeurs, les goyaves lésées ont fait appel à un ténor du barreau parisien, l’illustre avocat Maître Citron Givret, pour plaider leur cause.

Oté bein oui…bientôt y fodra koze de « syndrome de goyave de france inversée »…néna de zafère la Réunion oui!


Article écrit par Super-Goyave
– Internaute anonyme –
(modifications réalisées par LCLN)


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image : Oasisfun.be


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive