Manifestation « Nou’t toute dan la mer » : 500 baigneurs arrêtés et placés en garde à vue après leur baignade non autorisée dans la mer

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, hier, la manifestation « Nou’t toute dan la mer » a belle et bien eu lieu…et cela, malgré l’interdiction municipale et surtout préfectorale. 

Alors, pourquoi cette « douce folie »? Apparemment, à La Réunion, quant il s’agit de la mer et de la plage, certains baigneurs, surfers et autres bien-pensants… semblent étrangement « ouverts » et décomplexés à jouer avec le feu et à ne pas respecter la Loi.

BAIGNADE EN LOIRE
500 manifestants arrêtés après la baignade non  autorisée au Roches Noires

Aussi, ce matin, la gendarmerie accompagnée de la police municipale des baignades et du GIBNA (Groupe d’Intervention des Baignades Non Autorisées) ont interpellé pas moins de 500 baigneurs imprudents venus participer, la veille, à la manifestation interdite.

« Que ce serait-il passé si hier une attaque de requins avait eu lieu ? qui aurait été responsable ? la mairie ? L’État ? les requins ? les organisateurs ? les baigneurs ?….bref, on joue avec le feu pour faire pression…mais c’est n’importe quoi…c’est de l’opportunisme malsain », nous a dit Yves Bègne-Pit, le Major du GIBNA, très en colère et…armé de son pistolet à eau, visible à la ceinture.

Grâce à Dieu, hier, selon nos informations sûres et archi-fiables, on a appris, in-extrémis, que les requins bouledogues avaient choisi de chômer leur journée et de boycotter l’évènement jugé pour eux: « excessif et dangereux ». Le pire a donc été évité.

Pour le moment, les manifestants interpellés ont été transportés à la gendarmerie pour donner leurs versions des faits. Ces derniers risquent d’être poursuivis pour « imprudence collective aggravée » et risquent jusqu’à 12 mois d’interdiction de plages ainsi que 18 mois d’interdiction de surfer.

Oté bein oui alor….18 mois d’interdiction de surf?!?…néna y suportera pa sa! Zot passion lé plu fort ke toute zafère!


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image : internet


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive