J-L Mélenchon à La Réunion pour apprendre à J-H Ratenon à mieux crier à l’Assemblée Nationale et à se plaindre continuellement du gouvernement

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre, J-L Mélenchon est arrivé à La Réunion, depuis hier. Alors que certains esprits sournois et cyniques parlent de « vacances pour Mélenchon », que neni! La pa sa du tou! Mélenchon lé la pou bossé! 

En fait, selon nos sources archi-fiables, notre Jean-Luc « National » serait ici, ni plus, ni moins pour enseigner les règles de la persuasion mélenchoniste: à savoir, l’art de bien crier dans l’Assemblée Nationale et l’art de se plaindre continuellement du gouvernement de Macron…à notre petit « Mélenchon local », notre « jeune » député, mister J-H Ratenon.

image
Mélenchon à La Réunion pour enseigner son art?

« Il ne suffit pas d’écouter et de chanter non-stop l’Internationale pour devenir un révolutionnaire! Se plaindre est un art, et le cri révolutionnaire est un exercice difficile et peu praticable par tous! Il demande de la maîtrise, de la volonté. Crier et se plaindre sur tous les sujets à l’Assemblée demande une grande concentration et une conviction sans faille! Se battre contre chaque proposition du gouvernement est une lutte acharnée, voire inhumaine. Mais à force de crier on finit par convaincre! Ratenon a beaucoup de travail à faire pour se mettre au niveau! Il a de bonnes aptitudes quand il s’agit de se plaindre, mais d’énormes lacunes au niveau du cri révolutionnaire. Jean-Luc est ici pour lui enseigner cet art absolu! C’est un grand privilège pour Ratenon », nous a dit un proche du mouvement du grand tribun.

Et bein, nou compren toute astère, Ratenon lé en formation pour mieux apprendre crier et mieux lamente ali su la politique de Macron! courage Jean-Hugues, y fo souffir pou bien crier, tyen bo, larg pa…

 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image : Zinfos974


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive