ARTICLES

« Il faut arrêter de nourrir les traîtres ! »: Pourquoi Didier Robert est en colère contre Michel Fontaine et Jean-Paul Virapoullé ? Voici les vraies raisons

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, la brouille entre notre président de région bien aimé, le maire Monsieur Fontaine et notre malbar préféré, « Vira » alias JPV n’est pas liée à une histoire de trahison politique, comme on a pu le lire dans les gros titres de la presse locale. Non, la brouille serait liée à une toute haute affaire, plus méchante et pernicieuse.

D’après nos sources ultra-mega fiables, le râlé-poussé entre les trois dalons serait causé par une sombre histoire de carry bichiques, et d’invitation à festoyer!

« Didier l’a appris que JPV la gagne un-tralé bichiques ek son garçon! Son bouche té komans fé d’lo, sans compté ke li té pense manze in ti-gazon ek in ti-poigné d’bichiques. Mé voila, JPV la pa invite ali, mé li la invite Michel. En plus, y prétend ke son garçon lavé fé in bon rougail mangue pou manze ek lo ti-carry bichiques! Kan Didier la entendu toutesa, son grokeur la pété, surtou kan li la vu photo lo carry su Facebook! », nous raconte un proche intime de l’homme de la pyramide inversée, qui a choisi de garder l’anonymat.

Interrogé sur cette histoire de carry d’bichiques, Didier nous a avoué ne plus vouloir entendre parler de ces « traîtres ky partaz pa bichiques ek bande kamarade…il faut arrêter de nourrir ces traites ! Mi veu pu bana y mange bichique ziska la fin d’zot vie! », nous a-t-il dit ce matin, la rancune encore bien tenace.

En tout cas « le caviar péi » continue à déchaîner les passions à La Réunion jusqu’à séparer trois grands dalons de toujours, 3 dalon té y joué kanette ek la marelle ensemb l’école. Comme quoi, l’amitié politique est une chose fragile…

Article écrit par KpT’N
– Internaute anonyme –
(modifications réalisées par LCLN)


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image: Internet


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.