ARTICLES

La Haute Autorité pour la transparence enquête également sur la moustache de Thierry Robert

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, noute ti-député La Réunion, noute ti-Thierry, « l’insolvable » de Saint-Leu, risque de devenir « l’insauvable » de Saint-Leu depuis que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HAtPV) a annoncé ce lundi 12 février avoir saisi la justice de la déclaration de patrimoine de fin de mandat du député de la Réunion Thierry Robert (MoDem), en raison d’un « doute sérieux » lié à « l’omission d’une partie substantielle du patrimoine ».

Les choses vont donc mal, mangé la pou tourné dann marmite….les choses sont entrain de mal tourner pour notre député…deu-troi lesprit mal tourné y dit déja son Canard lé noir! 

thierryrobert2-698303

Un rasage de moustache qui risque de lui coûter cher!

Mais voilà, outre cette triste et sombre affaire, on apprend depuis ce matin, de sources sûres et invérifiables,  que le HAtPV aurait également lancé, il y a quelques mois un enquête approfondie sur la « validité légale » de la disparition de la moustache du député.

Selon les membres du Conseil d’Analyse des Moustaches de France (CAMF), « le rasage de la moustache de Thierry Robert va à l’encontre de toutes les règles en la matière. Son cas a ému énormément de moustachus en France et dans l’Assemblée, certains n’ont pas hésité à crier au scandale. Monsieur Robert n’a pas déposé de demande au Bureau du CAMF, pour avoir l’autorisation de raser sa moustache. Son acte est donc illégal et donc répréhensible” nous confie Eric Latouffe, Secrétaire générale de l’institution.

Dans un communiqué publié sur son site, lundi 12 février, la HAtVP déclare avoir « jugé nécessaire d’enquêter sur ces faits de moustache, susceptibles de constituer une infraction pénale, à la connaissance du Procureur des poils de la République de Paris et lui a transmis l’ensemble du dossier ».

Lors de la précédente législature, la HAtVP avait déjà alerté l’Assemblée nationale et la chancellerie sur la situation de M. Villani, dont l’accoutrement vestimentaire et insolite auraient pu être incompatibles avec son mandat de député de la République. Mais après de longs mois d’enquête, celle-ci avait été arrêtée et classée sans suite.

Oté bein oui alor….ziska pou son moustache bana y sa bèze ali! mé oussa y sava komsa???…taleur pou raze la barbe aussi y fo demande un l’autorisation?

 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source des images: internet


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.

 

Catégories :ARTICLES