Forêt de Bélouve : Des scientifiques ont découvert un «Tangrat», un croisement hybride entre un rat et un tangue!

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre, l’heure est grave,  la nouvelle va faire un bruit monstre à La Réunion et dans le monde. Depuis hier, des scientifiques du Parc National de Bélouve ont fait une découverte qui pourrait mettre à mal la chasse aux tangues, qui vient d’ailleurs, tout juste de débuter (lire l’article ici).

i
Le tangue ou « ti-museau »

Selon nos informations, super hyper-méga-fiables, les scientifiques auraient découvert une nouvelle espèce de tangues. Autrement dit, un animal qui serait, selon leurs propres mots, un croisement entre un rat et un tangue. Sérieu lo zafère dizon un film science-fiction.

L’histoire, peut paraître folle, mais elle est pourtant belle et bien vraie et… la bête a de quoi faire peur. Les scientifiques l’ont nommé, pour l’instant, «Ratus Tangus Ralus Dessus», ou plus simplement «Tangrat». Il semblerait que, par le passé, certains chasseurs avaient déjà aperçu des spécimens durant leurs parties de chasse, mais pensaient simplement qu’il s’agissait de gros rats. La découverte est donc phénoménale…lé danzéré koi!

ll
Le Tangrat a l’aspect d’un monstre

Mais il y a malheureusement un bémol. Outre son aspect de monstre (assez effrayant même), selon les scientifiques, la bête pourrait être porteuse de la Leptospirose et pourrait aisément la transmettre aux populations de tangues (sa pa la chiasse y di un–deu chasseur!)

Aussi, face à ce risque sanitaire, le Préfet et son équipe, réfléchissent activement à une possible fermeture de la chasse au petit hérisson « péi ». De quoi mettre les chasseurs réunionnais en colère, très en colère même!

u
un Tangrat manipulé avec douceur

Pour finir, outre la chasse, pour les gourmets, sachez que des tests en laboratoire ont été réalisés, afin de voir s’il était possible d’élever en captivité, une race de Tangrats sains destinée à la consommation. Selon le responsable du laboratoire de recherche médicale de Saint-Denis, le Dr Salley-Iffoussa,  la nouvelle espèce, si elle est homologuée par les instances sanitaires nationales,  pourrait devenir une aubaine financière pour certains éleveurs de l’ile de La Réunion. Le Tangrat possédant une plus grosse corpulence, donc plus de viande, pourrait éventuellement remplacer le tangue sur l’île. Donc, à quand un carry Tangrat?

Alor la, lé sérieu…un Tangrat pou remplace le tangue oté ! bande scientifik la lé pa fou sa? y sa fé mange anou lo rat ? mé oussa y sava komsa…

Article écrit par JEANFIL
  – Internaute anonyme –
 (avec modifications réalisées par LCLN)


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Sources des images :  Pinterest; franceguyane


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive