Déprimée après avoir trouvé un emploi après seulement deux jours sur l’île, elle porte plainte pour « embauche abusive »

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre,  un Zistoire y spasse La Réunion« , mais attention…c’est du très lourd..une histoire super vraie en plus! (zot y koné…nou dit toujours la vérité vré nou!)

Voici comment débute cette histoire incroyable. Alors que Francine Lagarde, jeune métropolitaine de 29 ans, venait de commencer sa recherche d’emploi sur l’île, un employeur l’a contacté pour un poste de « Directrice » dans un très grand magasin. La jeune femme, sans diplôme (pas même le BAC et le brevet des collèges!), sans voiture, sans adresse fixe, est aujourd’hui traumatisée d’avoir trouvé un emploi en à peine seulement deux jours sur l’île. En pleine déprime, elle est actuellement hospitalisée et suivie par une psychologue à l’Hôpital de Bellepierre à Saint-Denis.

Francine Lagarde s’est retrouvée sans emploi, après dix ans en tant que caissière dans une supérette de la banlieue Parisienne. Fatiguée de la vie parisienne et du « métro-boulot-dodo », la jeune femme lâche tout et décide de venir vivre à La Réunion. De son propre aveu, elle craint alors, de se retrouver au chômage, de devoir aller tous les jours à Pôle Emploi et de vivre comme certains Réunionnais, du RSA, dans un logement social, tomber dans la RAK…qui sait…pire peut-être. Mais, force est de constater que le cauchemar redouté, a laissé place à une  surprise sans nom : « Lundi j’arrive à La Réunion, je vais à Pole emploi et mercredi, voila qu’on m’appelle pour un travail. Alors que j’ai un CV vide, on me propose un poste de Directrice dans un grand magasin. Je n’ai aucune expérience dans ce domaine…mais on croit en moi. J’en suis traumatisée ».

femme-pleurs-deprimee-2535
Francine a choisi de rester dans l’anonymat pour témoigner.

Un conte de fée, un rêve éveillé…diront certains, un tramatisme dira-t-elle…é bana noré rézon, trouve un travay La Réunion…cé kom rode un tangue dan la forêt Bélouve…na poin partou…é y fo néna la chance pou trouvé…

En fait, le « cauchemar » a commencé très vite pour notre amie. Seulement deux jours se sont écoulés entre son inscription à Pole Emploi et l’appel de son futur employeur: «écoutez, les choses sont allés très vite, super trop vite pour moi, j’ai été dépassée par les évènements. Pourquoi moi? Pourquoi??? Alors que beaucoup de Réunionnais sont chômeurs et dans la merde depuis des mois, des années…il y en a qui bossent dur, sont ultra diplômés et me disent qu’ils vont même devoir quitter l’île…et aller à Paris pour trouver quelque chose…Paris mais j’en viens!!! c’est dingue…j’en peux plus de cette situation…c’est trop! », et elle éclate en sanglots.

Pour l’heure, notre amie livre, tant bien que mal, ses émotions à une psychologue et a porté plainte contre cet employeur pour « embauche abusive ». Son avocat est confiant, elle a toutes les chances de se retrouver indemnisée et licenciée au plus vite. « Sa vie va enfin pouvoir reprendre un cours normal » nous dit l’avocat avec un grand sourire…et un réel soulagement.

Oté, néna un-deu patrons lé pa récompensé! néna un grand coeur pou rien! D’après les dernières nouvelles, Francine y sa ékri un livre pou rakonte son zistoire…kom koi trouve un travay ici cé un vré roman…


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s