ALERTE : Un requin « serial-killer » localisé au large des plages réunionnaises, baignade et surf interdits!

Oui, Lo Canard vient de l’apprendre, et nou tremble enkor, le Requin sanguinaire « Shark-Utaly » aurait été aperçu ce matin au large des côtes réunionnaises par des pêcheurs à la ligne. La nouvelle fait le buzz à La Réunion, au Journal Télévisé, dans la presse, à la radio, sur le Net, on ne parle que de ça, le « requin du Diable » est là!  Bein pour un début de lannée, la malchance la serve anou! Bon-dié, la envoye anou lo diabe dan la mer !

grey_nurse_shark_silhouette_at_fish_rock_cave_nsw
Shark-Utaly, le « requin du diable »

La commune de Saint-Paul n’a pas attendu la confirmation de la nouvelle par les spécialistes, pour lancer l’interdiction totale du surf et de la baignade dans les plages de l’Ouest. Les plages de Boucan-Canot, de Roches Noires et de l’Etang-Salé sont, depuis 11h ce matin, fermées pour une durée illimitée.

Alors certains d’entre vous, n’ont jamais entendu parler de « Shark-Utaly », encore nommé « Shark Le Sanguinaire », ou encore « Devil’s Shark ». L’animal en question est un « Carcharias Taurus », autrement dit, un requin taureau, d’une taille impressionnante, de plus de 6,5 mètres. Totalement atypique pour cette race de squale qui, en général, ne dépasse pas les 3 mètres. Les spécialistes le disent, un tel requin dans cette zone de l’Océan Indien est assez inhabituel, plutôt acclimaté aux côtes australiennes. Mais, le plus terrible, c’est que « Shark-Utaly » s’est rapproché de La Réunion. Il semblerait que le surf et l’audace l’attirent. Et à La Réunion, comme tout le monde sait, on a l’habitude de voir plusieurs surfers jouer avec la mort, en ne respectant pas toujours les interdictions de baignades sur les plages. Des penchants déplorables et malavisés, qui ne peuvent que plaire à notre tueur sanguinaire.

Et « Shark-Utaly », nou peu pa dire ké cé un requin la moke oté ! Selon les statistiques, plus de 500 attaques mortelles à son actif, dont 90% de surfers. Les rapports officiels maritimes le disent, le requin tue une proie humaine tous les 6 jours dans le monde. Mais, ce qui fait sa triste renommée, c’est que « Shark-Utaly » est surtout connu pour son attirance pour le massacre, il tue juste pour le plaisir de tuer.

« Moi je ne vais plus surfer pendant un moment. Ce requin, c’est Hannibal Lecter. On a tous entendu parler de lui, vraiment, moi j’ai pas peur de grand-chose…mais Shark-Utaly c’est le requin du Diable ! », nous a dit un surfer sur la plage de boucan-Canot, l’air tracassé par l’évènement. Lavé dan son bouche, kom un ti tremblemen, komsi la peur té pou monte su li.

Un autre surfer, plus âgé nous a raconté une histoire, il faut le dire, hors du commun : « …faut faire gaffe avec ce requin. Je ne sais pas si elle est vraie, mais j´ai entendu une histoire sur ce monstre. On raconte qu’en 2015, le gouvernement Sud-Africain avait mis une prime de 50 000 dollars sur la tête de la bête. Énormément de pêcheurs se sont donc lancés à sa recherche. Mais rien. On a pêché des centaines de requins, mais pas de Shark-Utaly. C’est comme s’il avait disparu, qu’il s’était évanoui dans les profondeurs des océans. Quelques mois plus tard, pour se venger de cet affront, Shark-Utaly a attaqué un bateau touristique et tué les 95 personnes qui étaient à bord, des adultes, enfants, bébés, chiens, chats. Une vraie boucherie…on a retrouvé des corps partout, du Cap à Durban…on a retrouvé des têtes, des bras, des corps démembrés sur les plages… Depuis? plus aucun pêcheur ne le cherche ! »

La commune de Saint-Paul, a fait appel à l’experte Sud-Africaine Hilème Palutay de la Royal Oceanic Institute (ROI), pour bien comprendre le comportement déviant de l’animal sanguinaire. D’après ses dires : « ce requin est un danger mortel. Si vous êtes sur son passage, vos chances de rester en vie est de moins d’une sur deux. La particularité de cet animal est son comportement ultra-déviant, imprévisible, il attaque prioritairement l’homme qui semble être sa proie favorite. Le surfer semble être particulièrement ciblé par l’animal. Il a une intelligence rarissime pour un squale. C’est comme s’il avait un cerveau de dauphin…il réfléchit, anticipe, analyse, s’améliore…c’est un tueur né, le plus grand des requins « serial killer » que j’ai pu étudier jusqu’à maintenant. Même les Grands blancs, requins tigres, requins bouledogues ne peuvent être comparés à lui et à son appétit morbide ».

carcharias_taurus_in_ushaka_sea_world_1078
Certains disent qu’il n’existe pas…

Oté bein, la nou lé mal baré la, Shark-Utaly lé au large La Réunion. Kombien de temps li sa reste a tèrla ? personne y koné! Si sa se trouve li bouge pu de La Réunion…entouka, toute bande surfers y reste trankil astère, y bouge pu et y veu pu aller baigner.

Le Diable hante les vagues de La Réunion. Certains esprits bien-pensants, disent que ce requin est un mythe, une légende, voire même, un complot pour interdire le surf à La Réunion. Ces derniers demandent aux surfers de continuer à surfer, de ne pas se laisser terroriser par les médias et les lobbys « anti-surf ». Mais ne vous y trompez pas, car comme dit Charles Beaudelaire, « la plus belle des ruses du diable, est de vous persuader qu’il n’existe pas ! ».

SUITE – « un pécheur réunionnais raconte son combat contre le requin du Diable » : cliquez ICI


Sources des images : Wikimedia;


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s