ARTICLES

Il écrit sur le sable « Je dis non aux restaurants sur la plage! », mais la mer efface son texte

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, au moment où nous écrivons ce texte, la manifestation « rend anou la plage » bat son plein! En effet, plusieurs milliers de manifestants « anti-restaurants » manifestent contre les restaurants et les constructions illégales à l’Hermitage. Une manifestation pacifique et totalement légitime pour la majorité des Réunionnais.

Le problème ne se situe pas à ce niveau nous raconte, l’un des manifestants. Le problème se situe au niveau de la plage…car oui, « néna un gro problèm su la plage! on ose à peine en parler », nous dit, à l’instant, l’un des organisateurs de cette manifestation.

image

Maurice écrivant sur la plage sans se douter de ce qui va arriver

En fait, nous apprenons qu’un des manifestants, aurait écrit sur le sable un texte qui a été mal accueilli, très mal accueilli même: « alor voila, Maurice té pou ecrit gentiment su le sable – je dis non aux restaurants sur la plage-, kan a peine 30 secondes après la mer, oui la mer la efface toute zon zafère! Enkor un peu li té perde son savate deu-doi avec…Y fé pa d’zafère komsa! Respect noute conviction », nous raconte une manifestante choquée et abasourdie par l’évènement! Voyant que son texte avait été totalement effacé, le dénommé Maurice aurait pleuré pendant une bonne vingtaine de minutes, hurlant à qui voulait entendre que « lé dégueulasse de fé sa! Ma la mète mon coeur la dedan…y fé mal amoin toutesa ». Ses proches ont heureusement pu le calmer et l’ont conseillé de se reposer un peu à l’ombre des filaos, loin du brouhaha intempestif des restaurants.

Oté akoz la mer lé en couillon komsa! Lesse bande boug’là manifeste trankil oté!! 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Aucun article du site n’est vrai.

 

Catégories :ARTICLES