ARTICLES

Après les sacrifices d’animaux, une nouvelle pétition demande la fin de la chasse de tangues et de la pêche de bichiques

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, après la récente pétition ultra-polémique demandant la fin des sacrifices d’animaux lors des cérémonies religieuses tamoules. Selon les rumeurs véridiques et  réellement vraies, une nouvelle pétition « rocambolesque » vient de faire son apparition sur la toile, commanditée par la très renommée association « cuisine non-traditionnelle créole ». En effet, une pétition adressée au préfet de La Réunion avec un ton pour le moins accusateur: « Monsieur le Préfet, nous vous demandons instamment de faire cesser les pratiques de chasse et de pêche contre les pauvres tangues et bichiques de La Réunion. Ces actes de cruauté n’ont pas de place dans la France du 21e siècle. A savoir, la France du végétarisme! » écrit son auteur, qui a choisi de garder l’anonymat – li lavé intéré, car là, li dékoné sérieu su noute cuisine péi, néna bon-peu té sa fé ali la peau.

ChasseTangue_LYL23958_JIR_413218

Bientôt la fin de la chasse tangues et de la pêche bichiques?

Alors, que dire de cette pétition? une pétition qui demande, une fois de plus, de faire table rase de nos traditions, et de notre culture créole. Après la pétition demandant la suppression des sacrifices d’animaux à La Réunion, à quand une pétition pour demander la suppression de tous les abattoirs français de poulets, vaches, agneaux, lapins, cochons, canards, oies, dindes, grenouilles…sans oublier nos amis les poissons, les escargots, les rats et souris de laboratoires?

Oui kansa zot y fé pétition pou ferme toutesa? oussa y lé lo bande « bien-pensants » y trouve y fé malheur zanimo? amoin ke zot y ième fé lo coq-la-kour rienk aterlà? et ke zot y ième seuleman fé passe La Réunion kom un peuple barbare sans cerveau!


Idée proposée par R-One

– Internaute anonyme –

 

 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source de l’image: Internet


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.