Miracle: Après la “multiplication des pains”, Jésus multiplie les masques de protection

Loading Likes...

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, un miracle aurait eu lieu à La Réunion, le bien connu “Jésus” (alias JC pour les intimes) aurait réussi, ce matin dans un champ de cannes à sucre, situé dans l’Ouest, un nouveau miracle textuel : il aurait devant une foule de 2 personnes, multiplié des masques de protection.

Aussi fou que cela paraisse, un miracle aussi parodique que véridique aurait bien eu lieu.

Voici textuellement ce qui s’est parodiquement passé:

Jésus passe de l’autre côté du sentier de cannes dans la “montée kalbasse-Zembrocal” dans la forêt de Maïdo. Une grande foule de 1 personne le suit, à distance de 1m18, parce que le coronavirus était toujours là, tapi dans l’ombre. Jésus gravit une pente, et là, il s’assied, sur un gros galet, sans masque de protection sur le nez et la bouche.

Or le soleil et le vent té pou donne paké dan la forêt. Jésus lève alors les yeux vers le sol et voit qu’une foule nombreuse d’une personne vient à lui. 

Il dit alors à Joseph Gratsonki, le seul disciple présent:
« Oussa nou peu acheté des masques FFP2 pou protège anou ? »
Il dit cela pour le mettre à l’épreuve, car il sait déjà, lui, ce qu’il va faire.
Joseph Gratsonki lui répond :
« Jésus na poin un-merde masque FFP2 aterlà! na poin rien!»
Un autre de ses disciples, “Manu”, le demi-frère et cousin germain de Joseph Gratsonki, lui dit alors au téléphone:
« Mi koné un boug néna un masque en tissus dan quartier La Ravine en bas laba, mé kossa nou peu fé ek un seul masque en tissu? »
Jésus dit alors à Joseph:
“Alé rode le masque et Manu…et ensuite assize azote koté moin…enfin a 1m de moin!”
Il y avait beaucoup de cannes sans sucre à cet endroit (détail inutile dans l’histoire, mais on s’en fiche).

Joseph obéit et va chercher Manu et une fois revenu près de Jésus, ils s’asseyent donc à 1m de lui.

Alors Jésus prend le masque en tissu et, après avoir fait 12 signes de croix, 3 chapelets et rendu grâce à une demi reprise, il les distribue à ses dalons. Il leur donne aussi du gel hydroalcoolique, autant qu’ils en veulent.

Quand ses deux compères eurent fini de mettre leurs masques et de se désinfecter les mains à 69 reprises, il leur dit :
« Rassemblez les masques en tissu restants pour que rien ne se perde. Y fo pa rien jeté, sinon na gagne l’enguêteman ek la loi et ek le site bandecochon.re!».
Les deux disciples les rassemblent et ils remplissent douze bertels de masques en tissu et un gros sac plastique Carrefour 
de gels hydroalcooliques.

À la vue du miracle que Jésus a accompli, les deux disciples présents, demandent à Jésus : « mmlfmmmsmmhhuumemsmmmhumm ?», mais ils étaient masqués et donc leurs paroles étaient devenus incompréhensibles.

Toutefois, Jésus n’avait aucun besoin de paroles, il savait qu’ils étaient contents d’avoir eu quelques masques, il leur dit alors adieu et quitta le sentier accompagné de lui-même, chantant sa gloire.  

Évangile selon Lo Canard, chapitre 13 et demi, Covid XIX.

 

 


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source des images: thehardtimes.net


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.

BIENVENUE

Nous espérons que vous passerez un agréable moment sur notre site

Nous vous invitons à nous suivre sur Facebook pour ne rien manquer de notre actualité!

BONNE LECTURE

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites. Vous pouvez changer d´avis et modifier vos choix à tout moment. En savoir plus