Victime de son addiction : Il se tue après avoir mangé 10 kilos de goyaviers

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, comme tout le monde le sait, la saison goyavier la commencé! et ce week-end, il y a fort à parier que les forêts de goyaviers de l’est et des hauts de l’île vont être pris d’assaut. Ces petits fruits, comme les letchis péi, sont très appréciés par les Réunionnais…un peu tro même!

goyaviers_20130614_01
Le goyavier, le fruit du Diable?

Mais voila, qu’on apprend à l’instant une bien triste nouvelle, alors qu’il fêtait ses 36 ans, Francis T, gagné par l’euphorie d’une soirée bien arrosée, s’est mis a manger des kilos de goyaviers et ce… jusqu’à la mort. Ses proches sont sous le choc…l’homme aimait les goyaviers et peut être un peu trop…« Francis té y ième trop mange goyavier, li té un vré drogué…kan la saison larivé, li lé devenu fou…son tête la bloké. Li lavé peur demoune té y mange son goyavier…un overdose goyavier, y pardonne pa », nous a dit un des proches amis, encore sous le choc.

Selon plusieurs rumeurs contradictoires, la victime n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il avait été hospitalisé, il y a quelques mois, après avoir bu un litre entier de rhum goyavier (costaud le boug!). Il y a deux semaines, il avait succombé à nouveau à son addiction, en tentant de « sniffer » de la confiture de goyaviers pendant des heures (demande pa nou koman li la fé). L’overdose aux goyaviers le guettait depuis un moment…sa famille craignait le pire pour lui et le pire…est malheureusement arrivé.

Kom koi, attention zote toute….maitrize azote ce weekend, un overdose lé vite arrivé ek bande goyavier…le fruit du Diable kom y di un-deu moune depuis le drame…


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive