ARTICLES

L’état « envisage » de supprimer les mentions au BAC pour les remplacer par des Smileys colorés

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, après la volonté de « supprimer » le rattrapage au BAC…, nous apprenons, de sources sûres et super vraies que l’Etat « envisagerait » de supprimer également, les mentions aux BAC (à savoir, les mentions « assez bien », « bien » et « très bien »), pour les remplacer par des smileys colorés.

BxB2hx7IEAA5NmG

Des smileys pour mieux gérer les émotions

En effet, dans le cadre de la réforme très attendue du baccalauréat, les « mentions » au bac ne devraient plus exister…plus sous leurs formes actuelles en tout cas. Il faut dire que ces derniers étaient devenus un élément de discrimination, de « ségrégation », de « distanciation », de « division » entre les élèves, (bref, lété mol koi!) menant à une vision trop sélective de la réussite, une vision trop élitiste…trop centré sur « l’égo » et le « chacun pour sa pomme ».

Aussi, pour arrêter avec cette discrimination discriminante et très méchante….les politiques, à la tête bien pleine et rarement à côté de la plaque, ont décidé de réformer les mentions avec l’utilisation de smileys colorés.

Selon des rumeurs, véridiques et contradictoires, 4 sortes de smileys seront proposés pour 2018:

  • Le vert: l’élève a réussi son bac haut la main. Mais afin d’éviter tout élitisme, aucune indication ne sera donnée sur le niveau de la note obtenue.
  • Le jaune : l’élève n’a pas réussi son bac haut la main…mais a obtenu quand même le diplôme. Il peut être satisfait de ne pas avoir échoué, mais li na poin le droit fé l’intéressant, li doit rit « jaune » comme son smiley!
  • Le rouge : c’est à dire que dans cette situation oute canard lé au fré, mé lé pa noir, l’élève a échoué à l’examen….mais peut passer le « rebissage » (une sorte de rattrapage) et obtenir au mieux le smiley jaune.
  • Le noir : dans cette situation, oute canard lé noir, et archi noir….blacké et carbonisé. L’élève a tout simplement échoué à l’examen. Cependant, que tous les élèves se rassurent, le smiley « noir » ne sera presque jamais attribué…trop excessif et trop litigieux. Il sera attribué uniquement sur « demande expresse et argumentée » du Président de la CSC, autrement dit, la Commission des Smileys Colorés. La commission se réunira à huis clos pour décider si l’élève mérite la mention. Dans le cas où la mention noire sera attribuée, l’élève pourra faire appel de la décision devant la  Haute Cour de Justice des smileys, en demandant une suspension du smiley « noir ». Il devra pour cela, se faire représenter par un avocat agrémenté par le CSC. Si l’élève n’a pas les moyens de se faire représenter par un avocat, le CSC lui donnera l’opportunité de se faire représenter par un élève ayant eu la mention « verte » à l’examen. Si malgré cela, l’élève obtient quand même le « smiley noir », il pourra se pourvoir en « cassation de smiley », et demander un « déblack-listage » du smiley. Mais, une telle procédure, n’aboutira que rarement, voire pour ainsi dire, jamais.

Voila donc, l’hypothèse qui serait grandement envisagée selon un proche du ministre de l’Éducation nationale, chargé de piloter la concertation autour de la réforme des mentions du Bac.

Oté mi koné pa zote…mé lé pa dit que lo bande zélève y artrouve azote la dedan oui…a kan un smiley rose???


Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source des images: internet


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.

 

Catégories :ARTICLES