ARTICLES

Addiction au selfie : une étude prouve que les « obsédés de selfies » se voient plus beaux qu’ils ne sont en réalité

Oui Lo Canard vient de l’apprendre, selon des sources scientifiques et médiatiques 100% sûres et 50% certaines, il semblerait que des chercheurs d’Amérique du Sud auraient réussi à  démontrer que les « selfies » pouvaient amplifier le narcissisme et fausser la perception des individus sur leur beauté.

Pour arriver à ce résultat stupéfiant, lesdits scientifiques ont étudié les comportements de plusieurs grands singes en laboratoire. Au cours de la période de test, ils ont ainsi pu constater un accroissement du narcissisme chez les sujets en question. Pour ces spécialistes, les résultats obtenus sont si crédibles et fiables, qu’ils peuvent aisément s’appliquer à l’être humain.

« Au départ, les singes étudiés avaient une piètre image d’eux mêmes. Mais au bout d’une ou deux série de selfies, les singes ont commencé à s’auto-apprécier davantage. Certains, sont devenus « addicts » au bout de la troisième série de selfies…une addiction que l’on peut juger fulgurante et difficilement contrôlable. Au bout de quelques temps, les singes ont commencé à surévaluer leur beauté, leur sourire, leurs capacités de séduction…certains souhaitaient devenir mannequins, d’autres acteurs dans des films, d’autres encore politiciens…enfin, certains, voulaient tout simplement devenir le Roi de leur cage ou encore une star sur Youtube. On a, néanmoins, constaté une certaine nervosité associée à une angoisse pour les singes qui postaient frénétiquement leurs selfies sur les réseaux sociaux….si ceux-ci n’avaient pas au moins 100 j’aimes par selfie, on pouvait observer un mal-être pouvant mener à une grosse dépression. Le selfie agirait donc comme une drogue, l’animal ayant besoin de sa dose chaque jour et de manière systématique: « t’es trop beau » ou « t’es trop belle » sont de véritables « shoots d’adrénaline » pour ces drogués. Une fois après un « trop beau » sur Facebook, un des chimpanzés s’est embrassé pendant une heure devant le miroir, souhaitant s’accoupler avec lui-même. Finalement, après ces  recherches ont peut le dire fièrement et la tête haute: le selfie est une drogue obsessionnelle compulsive qui bloque l’objectivité des individus sur leur propre beauté, les rendant plus narcissiques et par conséquent…plus cons », tels sont les mots, donnés dans une longue interview, par le Dr  Ivan Fauto-Ichowp, l’un des grands scientifiques ayant dirigé cette fabuleuse étude.

F0C709CC-E42F-4C06-B75C-8E8E7EA26BE3

Un singe drogué au selfie?…un animal en quête de reconnaissance?

Té oussa y sava komsa? ziska lo singe y fé selfie et y ième sa astère? l’humanité lé mal embaré ek zafère komsa…

Si vous aussi, vous souhaitez écrire un article satirique : cliquez ici


Source des images: Pixabay


Ceci est une fiction humoristique et parodique. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur ou utilisés de façon fictive. Tous les articles de ce site sont faux.

 

Catégories :ARTICLES